Vous le savez si vous me connaissez un peu : j'ai toujours aimé les machines hors du commun, "extra-ordinaires" au sens littéral.
Aussi, quand le Sagem Spiga était disponible à 99€ chez Showroomprivé (son prix à sa sortie en 2009 était d'environ 500€), je n'ai pas hésité longtemps : à la fois par passion (je ne fume pas, ne bois -presque- plus, il faut bien un vice ou deux...), mais aussi avec quelques idées d'utilisations bien précises en tête. ;)

Un mot tout d'abord sur Showroomprivé :
Je ne connaissais pas l'existence de ce site avant d'y passer commande, et je n'ai rien à redire sur le service. Délais respectés (livraison annoncée entre le 9 et le 14 mars lors de la commande, machine reçue le 13), emballage soigné, le matériel est bien neuf.
On ne lit pas que du bien sur ce site si on cherche un peu, mais aucun problème pour moi sur ce coup.




Ce Spiga n'est évidemment pas une machine de dernière génération, il faut l'avoir en tête lors de l'utilisation pour ne pas trop lui en demander. Néanmoins, son Atom Z510 à 1.1 GHz et ses 512 Mo de RAM s'en sortent convenablement pour faire tourner Windows XP SP3 et quelques applications bien choisies (je détaillerai cela dans un autre billet).

La machine est arrivée neuve (on peut parfois se poser la question avec ces ventes "privées" de machines anciennes) dans la boîte scellée, avec tous ses accessoires : batterie, chargeur secteur (peu encombrant et léger, format "téléphone"), casque audio, adaptateur Mini USB - USB, pochette de protection, disque Windows XP scellé avec licence (sticker sous la machine).




Ce Spiga est vraiment étonnant par sa taille extrêmement réduite, et c'est vraiment ce qui marque le plus lors du déballage : refermé, on dirait un gros téléphone genre Galaxy Note (c'est du moins ce que m'ont dit des possesseurs du dit téléphone). L'écran de 4.8" est incroyable de finesse, la résolution de 1024x600 est très bien rendue et confortable à l'usage pour peu que l'on passe l'affichage à 120 dpi au lieu de 96. Cet écran est tactile (résistif), précis et sensible. Le stylet, qui se range dans la machine, est petit mais correct. Le clavier est évidemment de taille réduite, mais on s'y fait assez rapidement : je l'utilise à 2-3 doigts. Les combinaisons de touches pour accéder aux différentes fonctions sont faciles à réaliser. Enfin, après quelques jours d'utilisation, l'autonomie semble tourner autour de 5h avec le Wifi et le Bluetooth allumés.




Petite galerie pour le plaisir :




Dans un prochain billet je vais détailler l'utilisation que j'envisage de cette machine, ainsi que quelques astuces mises en œuvre pour améliorer son fonctionnement et sa réactivité. Stay tuned ! ;)